top of page
Les Coupables innocentes · Mag Lévêque · littérature

Ma mère est folle et mon existence fait des cercles à petits pas. Je deviens experte pour classer les urgences, experte en gestion de crise. Tente de libérer des otages tous les jours. Tous les jours serre ta famille dans tes bras. Tous les jours ta mère danse sur la planche au-dessus de l’eau, tous les jours veille à ce qu’elle descende. Appelle qui tu peux pour négocier de l’aide en attendant

Appelle tes grands-parents pour leur mentir. Appelle ta propre psy pour gérer l’écho qui te hante ta mère aux yeux vides se tord sur le sol.

 

Ce qui habite Les Coupables innocentes, c’est la folie, celle qui se transmet entre les générations sans qu’on le sache, qui explose dans « maman » et bouleverse le récit familial. L’auteurice, par ce recueil, entreprend une démarche d’enquête visant à reconstruire une histoire de soi et de la famille. Les mots du recueil répondent à la solitude et à l’isolement en traçant les contours de la transmission et des liens indissolubles entre les sœurs, lieu de résistance face à la violence et au traumatisme. Mag Lévêque interroge l’intersection qui croise la classe sociale, la folie et les femmes et, avec cette poésie, lance un appel à « faire famille par dispersion ».

Les Coupables innocentes · Mag Lévêque · littérature

13,00 €Prix
  • Détails

    96 pages

    11 x 17 cm

    ISBN : 978-2-492642-17-3

bottom of page