top of page
infra/seum · Douce Dibondo · littérature

j’en ai rien à foutre de la question sociale

j’en ai rien à foutre de la question raciale

je me demande seulement

comment les désosser de ma chair société

l’héritage de mon adn poubelle

à l’ombre des baobabs

l’éclat des ancêtres rugit derrière mes enclos

occupée à reconstruire un monde que je hais,

le défaire me fait des noeuds aux os

l’illusion de l’action directe

ils disent : la violence est-elle nécessaire?

qui a encore le temps

pour cette question de boloss

je wanda : à quelle heure notre violence ?

 

 

infra/seum est la colère mise en poésie. Comment dire la rage qui nous habite face aux violences structurant nos vies et intimités ? Comment exprimer les parts monstrueuses qui habitent nos ombres ? Par un travail de la langue comme provocation, de la torsion du vocabulaire et de l’espace, l’autrice explore les continents du seum et ce qu’il fait à nos corps et à nos êtres. La poésie devient un miroir cru, ambivalent et précis d’un regard posé sur les mondes. À l’inverse d’une analyse binaire, Douce Dibondo navigue la complexité des rapports sociaux et la façon dont ils s’imprègnent des dominations. Par là, elle élabore une poésie dangereuse contre les illusions du monde et notre propre violence.

infra/seum · Douce Dibondo · littérature

13,00 €Prix
  • Détails

    136 pages

    11 x 17 cm

    ISBN : 978-2-492642-21-0

bottom of page